• La librairie Arbre-Monde 5 bis avenue Aristide Briand

  • 13800 Istres

  • 04.90.19.39.32

đŸ“œïžCinĂ©ma : les adaptations les plus attendues en 2023đŸ“œïž

En 2023, plusieurs grands ouvrages passeront de la littérature au 7Úme art. - Women Talking de Sarah Polley (en salles le 8 mars 2023), adapté du livre Ce qu'elles disent, de Miriam Toews. - Les Trois Mousquetaires : D'Artagnan (en salles le 5 avril 2023), adapté du livre d'Alexandre Dumas. - A Haunting in Venice (en salles le 13 septembre 2023), adapté du livre Le crime d'Halloween d'Agatha Cristie. - Dune : Partie 2 (en salles le 1 novembre 2023), adapta de la série éponyme de Frank Helbert. - Hunger Games : la ballade des oiseaux chanteurs et des serpents (en salles le 17 novembre 2023), adapté de la série éponyme de Suzanne Collin. - Lot de Salem (2023), adapté du livre éponyme de Stephen king.

  • 1
  • 2

1

Robert Laffont

20,00

Voici l'épopée prodigieuse de Paul Atréides, connu comme prophÚte sous le nom de Paul Muad'Dib, seigneur d'Arrakis et empereur appelé à devenir le messie de Dune.
Avec le cycle de Dune, Frank Herbert a brossé une fresque immense, digne, par l'intensité dramatique et le foisonnement des personnages, des plus grands chefs-d'oeuvre du roman historique classique.
On y perçoit aussi le bruit et la fureur des drames shakespeariens. Mais cette fresque ne se situe pas dans le passĂ©. Elle se dĂ©ploie dans l'avenir. Un avenir oĂč les hommes naviguent entre les Ă©toiles et peuplent un milliard de mondes. Parmi ces mondes, Dune, planĂšte dĂ©sertique oĂč l'eau est plus prĂ©cieuse que l'or et pour laquelle se battent les deux grandes familles des AtrĂ©ides et des Harkonnen.
Car Dune produit l'Épice, drogue miracle, source de longĂ©vitĂ© et de prescience.


18,15

Dans le district de Panem, deux adolescents participent au jeu de la Faim. Le vainqueur des épreuves est le dernier survivant. Katniss et Peeta sont les "élus" du district numéro 12. Ils sont alors chargés de la prospérité de la localité pendant une année... Alors que le jeu télévisé n'est pas tout à fait terminé, Peeta déclare sa flamme à Katniss. Mais ce jeu n'autorise qu'un seul gagnant...


7,70

LES GRANDS TEXTES DU XIXe SIÈCLE
Le vrai d'Artagnan incarnait déjà le courage et le panache. Arrangée par le génial Dumas, sa rencontre avec le colossal Porthos, le précieux Aramis, Athos le grand seigneur, le propulse dans la légende et la jeunesse éternelle. " Tous pour un, un pour tous ! " Avec eux, il défie Richelieu et son espionne, la perfide Milady de Winter, il sauve l'honneur de la reine compromise dans une intrigue amoureuse avec le duc de Buckingham, il s'éprend de Constance, fille d'aubergiste et lingÚre royale. Ensemble, ils se couvrent de gloire au siÚge de La Rochelle, se jettent sur les routes d'Angleterre, et entrent dans la légende.
@ Disponible chez 12-21 L'ÉDITEUR NUMÉRIQUE


Buchet-Chastel

19,00

Colonie mennonite de Molotschna, 2009.

Alors que les hommes sont partis Ă  la ville, huit femmes – grands-mĂšres, mĂšres et jeunes filles – tiennent une rĂ©union secrĂšte dans un grenier Ă  foin. Depuis quatre ans, nombre d’entre elles sont retrouvĂ©es, Ă  l’aube, inconscientes, rouĂ©es de coups et violĂ©es. Pour ces chrĂ©tiens baptistes qui vivent coupĂ©s du monde, l’explication est Ă©vidente, c’est le diable qui est Ă  l’Ɠuvre. Mais les femmes, elles, le savent : elles sont victimes de la folie des hommes. Elles ont quarante-huit heures pour reprendre leur destin en main. Quarante-huit heures pour parler de ce qu’elles ont vĂ©cu, et de ce qu’elles veulent dĂ©sormais vivre. AnalphabĂštes, elles parlent un obscur dialecte, et ignorent tout du monde extĂ©rieur.
Pourtant, au fil des pages de ce roman qui retranscrit les minutes de leur assemblĂ©e, leurs questions, leur rage, leurs aspirations se rĂ©vĂšlent ĂȘtre celles de toutes les femmes.
InspirĂ© d’un fait divers rĂ©el, Ce qu’elles disent est un roman Ă©blouissant sur la possibilitĂ© pour les femmes de s’affranchir ensemble de ce qui les entrave.

ILS EN PARLENT

« Ce roman Ă©poustouflant, triste et choquant mais aussi bouleversant, inspirĂ© d’un fait rĂ©el, semble tout droit sorti de La servante Ă©carlate. »
Margaret Atwood

« Quelle puissance ! Et quelle lecture bouleversante. »
VĂ©ronique Olmi

« Ce qu’elles disent est un ravissement (
) aucun autre livre que j’ai pu lire ces derniĂšres annĂ©es n’a parlĂ© avec autant de luciditĂ© du moment prĂ©sent, et pourtant aucun ne m’a semblĂ© aussi hors-du-temps. »
Lauren Groff, auteure de Les Furies

« Un surprenant roman poétique et féministe. »
Télérama

« Un grand roman fĂ©ministe [
] Écrit avant le mouvement MeToo, ce texte soulĂšve nombre de questions qui ont surgi dans le sillage de l’affaire Weinstein. »
Sylvie Tanette, Les Inrockuptibles

« Une fable puissante [
] Rebelles ou craintives, graves ou ironiques, ces hĂ©roĂŻnes semblent parler pour toutes les femmes violentĂ©es ou assassinĂ©es, hier et aujourd’hui. »
Gladys Marivat, Lire

« Une sacrée démarche romanesque. »
Hubert Artus, Causette

« En alternant humour et gravitĂ©, Miriam Toews analyse comment naĂźt l’esprit de sororitĂ© dans une communautĂ© malgrĂ© le poids Ă©crasant de la religion et de la sociĂ©tĂ©. »
Pauline Le Gall, Cheek magazine

« Au centre de ce magnifique roman fĂ©ministe, la parole comme catharsis et force libĂ©ratrice qui permettra Ă  ces femmes de devenir enfin maĂźtresses de leurs choix et de leurs vies. Une ode Ă  l’action qui rĂ©sonne fortement dans les thĂ©matiques contemporaines. »
Maria Ferragu, Librairie Le Passeur de l’Isle (L’Isle-sur-la-Sorgue), Page des Libraires

« Toews est extrĂȘmement douĂ© pour faire vivre ses personnages et leurs liens Ă  travers le dialogue, elle dĂ©finit chacune de ces femmes avec une tendre prĂ©cision
 sa langue est Faulknerienne, empreinte d’une universalitĂ© hors du temps. »
The Guardian

« Puissant
 C’est un roman inspirant, inoubliable. »
Publishers Weekly

« Ce qu’elles disent de Miriam Toews est le roman du #MeToo mennonite. En dĂ©liant les langues de ces femmes sans droits et en les plaçant au cƓur d’un dialogue sur leurs existences, Toews leur confĂšre le pouvoir dont elles ne jouissent pas d’habitude. En refusant de s’appesantir sur les crimes qui ont suscitĂ© ce dĂ©bat existentiel, elle les traite comme des individus dignes plutĂŽt que comme les objets d’un divertissement voyeuriste. »
The New York Times

« Ce qu’elles disent est un enchantement, qui mĂȘle Ă  la magie des fables intemporelles, des enjeux contemporains centraux. »
Sarah Gastel, Librairie Terre des livres, Lyon

« On sort de cette lecture étourdie. »
Charlotte Desmousseaux, Librairie La Vie devant soi, Nantes


Le Livre de poche

« Salem est l’un de mes meilleurs romans, l’un des plus effrayants aussi. Alors, Ă©teignez la tĂ©lĂ©vision, et parlons vampires dans la pĂ©nombre, je pense pouvoir vous faire croire en leur existence. » Stephen King, juin 2005.

Le Maine, 1970. Ben Mears revient Ă  Salem et s’installe Ă  Marsten House, inhabitĂ©e depuis la mort tragique de ses propriĂ©taires, vingt-cinq ans auparavant. Mais, trĂšs vite, il doit se rendre Ă  l’évidence : il se passe des choses Ă©tranges dans cette petite bourgade. Un chien est immolĂ©, un enfant disparaĂźt, et l’horreur s’infiltre, se rĂ©pand, aussi inĂ©luctable que la nuit qui descend sur Salem.

En bonus : Deux nouvelles inédites sur le village de Salem. De nombreuses scÚnes coupées que Stephen King souhaitait faire découvrir à son public.

  • 1
  • 2