Les tribulations d’Arthur Miller

Publié par Anne-Cécile Lefebvre le

d’Andrew Sean GREER, traduit par Gilbert Cohen-Solal, chez Jacqueline Chambon, ISBN 978-2-330-11807-5

Quel imbécile a dit qu’on ne pouvait pas fuir ses problèmes ? Auteur raté vivant à San Francisco, surfant toujours sur le petit succès d’estime de son premier roman, et sur le point de souffler ses cinquante bougies, l’infortuné Arthur Mineur est convié à une cérémonie à laquelle il veut à tout prix échapper : le mariage de son ex-compagnon. Profitant de plusieurs invitations aux quatre coins du monde, il décolle aussitôt pour une tournée des foires du livre, salons, rencontres et performances artistiques au cours de laquelle il tombera presque amoureux à Paris, frôlera la mort à Berlin, échappera de justesse à une tempête de sable au Sahara, s’inscrira malencontreusement à une résidence littéraire en Inde et finira par tomber sur la personne qu’il n’aurait jamais imaginé rencontrer si loin, perdu qu’il est alors sur une île déserte en pleine mer d’Arabie.

Description éditeur, site Actes-Sud.fr

L’avis d’Anne-Cécile

Un voyage autour du monde pour un écrivain homosexuel en quête d’inspiration (et de certitudes sur l’amour/l’amour-propre).
C’est drôle, rythmé et poétique. Au fil des pages, on s’attache à Arthur, looser assumé, si humain et décapant.
Un très bon moment.

Les espoirs sont les échelles qui mènent aux rêves, Arthur.

Les Tribulations d’Arthur Miller, Andrew Sean Greer
Catégories : Littérature

0 commentaire

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *